Imprimer

Bruit des transports aériens

airbus a_380Le choix du site d'implantation de la plupart des plateformes aéroportuaires françaises s'est fait au début du siècle dans une France à dominante rurale où l'impact du trafic aérien était sans commune mesure avec la réalité d'aujourd'hui. De fait, à l'heure actuelle, le développement du transport aérien se heurte aux aspirations environnementales des populations survolées. Même si, le progrès technologique aidant, les avions font moins de bruit, dans certaines zones, les populations subissent jusqu’à 500 survols quotidiennement, avec un bruit quasi continu et plus intense qu'un bruit d'autoroute. Si le transport aérien est voué à continuer à se développer, une réflexion moderne en termes d’aménagement du territoire et de politique des transports s’impose. Il faut soit se donner de véritables moyens de traiter l’urbanisation autour des aéroports, par des rachats massifs s'entend, soit introduire des contraintes écologiques fortes pour réduire le nombre de mouvements et ainsi rendre la situation plus vivable. Ou alors, il faut déplacer les aéroports loin des populations.

L'actualité sur ce thème :

Page 1 sur 5

Permanence Info Bruit

Conseils en acoustique de l'habitat : les dates de la permanence

isolation acoustique_combles

En savoir plus

Cartes de bruit et PPBE : la boîte à outils 

directive_bruit_350_230

En savoir plus

Concilier isolation thermique, confort acoustique et qualité de l'air intérieur : les diaporamas du colloque de Strasbourg sont en ligne !

thermique-acoustique-strasbourg-2012