Créer un PDF Imprimer

Rénovation thermique : un guide pour tenir compte de l’acoustique et de la QAI

Article créé le lundi 20 juin 2016

guide-ademe-300-212L’ADEME a confié à un groupement piloté par le CIDB la mission de rédiger un guide à destination des conseillers en rénovation énergétique. L’objectif : rassembler en un seul ouvrage les notions indispensables pour concilier les trois exigences que sont l’efficacité énergétique, la qualité de l’air intérieur (avec la ventilation) et le confort acoustique.

Loi de transition énergétique oblige, à compter de 2017, le secteur du bâtiment devra rénover 500 000 logements par an. Ce vaste chantier constitue une opportunité unique d’améliorer dans le même temps les performances acoustiques et la qualité de l’air intérieur (QAI) de ces habitations. De fait, de nombreuses habitations en France cumulent de faibles performances thermiques et acoustiques. Quant à la qualité de l’air intérieur, dans une majorité de logements, la présence de polluants, de particules fines ou d’allergènes, des taux d’humidité élevés, créent des conditions néfastes pour la santé. Or, la plupart du temps, les travaux à visée énergétique sont engagés sans prendre en compte les aspects liés à l’acoustique, à la QAI et à la ventilation. Les incompatibilités ou les possibles synergies entre ces objectifs étant mal connues ou mal maîtrisées, ces travaux ont même souvent un impact négatif sur le confort sonore ou sur le renouvellement de l’air. Pour aider le conseiller en rénovation énergétique (conseillers Info Energie des Points Rénovation Info Service, architectes, entrepreneurs, bureaux d’études thermiques…) à mener une réflexion transversale et multicritères, l’Ademe a donc souhaité rassembler en un seul ouvrage les notions à connaître pour qui veut concilier ces trois exigences que sont l’efficacité énergétique, la QAI (avec la ventilation) et le confort acoustique. Il s’agit de mettre le professionnel en capacité d’évaluer, à partir de paramètres d’entrées tels que l’environnement extérieur, le type de construction et la stratégie de rénovation énergétique, l’étendue du « risque » de désordre acoustique, de mauvaise qualité de l'air intérieur et/ou de problème lié à la ventilation. Mais ce guide ne se limite pas à préciser les précautions qui s’imposent, il explique aussi comment profiter de certaines opérations de rénovation thermique pour améliorer du même coup l’acoustique. C’est d’ailleurs l’esprit du décret paru le 16 juin dernier, qui oblige, dans les bâtiments existants faisant l’objet de travaux de rénovation importants, dès lors qu’ils sont situés dans une zone de bruit critique ou dans une zone de bruit d’un plan de gêne sonore, à respecter des performances d’isolation aux bruits extérieurs minimales.

Une organisation par fiche travaux

Compte tenu de l’ampleur des connaissances que ce guide doit couvrir, afin de faciliter le repérage dans le document et de placer d’emblée le lecteur dans une perspective opérationnelle, une organisation en fiches travaux indépendantes a été privilégiée. Couvrant l’essentiel des situations de rénovation thermique ou énergétique, les onze fiches travaux de cet ouvrage constituent la clé d’entrée dans le document. Ces fiches précisent les possibles incidences de l’intervention sur l’acoustique, le renouvellement de l’air et la qualité de l’air intérieur. Des exemples de solutions sont présentés, ainsi que les critères de sélection des produits et les obligations réglementaires. Les points de vigilance concernant la mise en œuvre et les principaux problèmes rencontrés à la réception complètent ces fiches. L’interaction entre la thermique, la ventilation, la QAI et l’acoustique vaut aussi pour la phase de réflexion en amont de l’intervention. C’est pourquoi chaque famille de travaux est introduite par quelques pages qui listent les questions à se poser avant d’opter pour tel ou tel choix d’intervention. Ainsi invité à mener une réflexion globale, le lecteur évite le risque de solutions types appliquées de manière trop schématique, sans tenir compte du fort degré d’interrelation entre les problématiques. Chaque fiche travaux renvoie vers des notes techniques regroupées par thématique (acoustique, ventilation, humidité, étanchéité à l’air, matériaux) où les problématiques techniques évoquées dans les fiches travaux sont explicitées de manière plus approfondie. Enfin, un glossaire vient expliciter les principaux termes techniques rencontrés dans le document.

Un document principalement dédié à la maison individuelle

Ce guide est principalement dédié à la maison individuelle, qui représente pas moins de 56,7% du parc de logements en France. Le cas des maisons individuelles en bande, maisons jumelées et maisons de ville – avec notamment leur particularisme acoustique –, est couvert par ce guide. Mais la typologie de l’habitat collectif, qui représente un éventail de situations et un niveau de complexité qui justifieraient volontiers d’y consacrer un ouvrage à lui seul, n'est pas spécifiquement traitée dans ce guide. A noter toutefois qu’un ouvrage similaire, dédié lui au logement collectif, devrait être publié par Association Qualitel en 2017.

« Rénovation énergétique, confort acoustique, et qualité de l’air en habitat individuel : les fondements d’une intervention équilibrée - Guide technique et opérationnel à destination des conseillers en rénovation énergétique » - CIDB (et son équipe d’experts : Espace9, Pierre Barles Consultant, Mathias Meisser, Jacques Daliphard) pour l’ADEME - Mai 2016.

Télécharger le guide (format PDF - 56 Mo)

Permanence Info Bruit

Conseils en acoustique de l'habitat : les dates de la permanence

isolation acoustique_combles

En savoir plus

Cartes de bruit et PPBE : la boîte à outils 

directive_bruit_350_230

En savoir plus

Concilier isolation thermique, confort acoustique et qualité de l'air intérieur : les diaporamas du colloque de Strasbourg sont en ligne !

thermique-acoustique-strasbourg-2012