Créer un PDF Imprimer

Hausse du tapage nocturne dans le département du Rhône

Article créé le mardi 01 septembre 2009

Les chiffres de la direction départementale de la sécurité publique du Rhône indiquent une hausse des infractions pour tapage nocturne, imputable notamment à l’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Les statistiques de la direction départementale de la sécurité publique du Rhône font état d’une augmentation sensible du nombre d’infractions pour tapage nocturne commises dans l'agglomération lyonnaise. En 2006, 2 608 infractions de ce type sont commises, ce chiffre passe en 2007 à 3 041 (+ 16%) pour, en 2008, s’établir à 3 296 (+ 8%). De janvier à juillet 2009, 2 205 tapages nocturnes ont déjà été constatés. Il semble que les bars – et leurs terrasses notamment – soient le plus souvent en cause. La diffusion de musique amplifiée et la mauvaise insonorisation des locaux restent également une source significative de tapage. Quant à l'interdiction de fumer dans les lieux publics, nul doute qu’elle est venue significativement aggraver le problème des nuisances sonores la nuit.

Source : article de Tania Gomes - Le Progrès – 27 août 2009 - www.leprogres.fr

Permanence Info Bruit

Conseils en acoustique de l'habitat : les dates de la permanence

isolation acoustique_combles

En savoir plus

Cartes de bruit et PPBE : la boîte à outils 

directive_bruit_350_230

En savoir plus

Concilier isolation thermique, confort acoustique et qualité de l'air intérieur : les diaporamas du colloque de Strasbourg sont en ligne !

thermique-acoustique-strasbourg-2012