Créer un PDF Imprimer

Revêtement de sol changé et isolement acoustique dégradé : responsabilité engagée

Article créé le lundi 09 mai 2016

parquet-photo-christophe-sanson

Depuis quelques années, la tendance est au remplacement de la moquette par un sol dur (parquet ou carrelage) réputé plus hygiénique et surtout plus esthétique. Mais ce changement de revêtement de sol ne va pas sans difficultés en termes de bruit. Réalisé sans les conseils d’un spécialiste, il peut entraîner une dégradation de l’isolement acoustique initial à l’origine de nuisances sonores pour les voisins du dessous. Comment alors mettre fin aux désordres acoustiques immobiliers ainsi générés et obtenir réparation des préjudices subis ? Les deux décisions rendues par le Tribunal de Grande Instance de Paris, qui font l’objet d’une analyse commune dans la présente fiche, abordent les risques juridiques encourus par les propriétaires et les locataires dans l’hypothèse d’un changement de revêtement de sol diminuant les performances de l’isolement acoustique initial de l’appartement du dessous.

Tribunal de Grande Instance de Paris (8ème chambre, 3ème section), jugements du 25 janvier 2012 (n° RG : 09/05905) et du 23 octobre 2015 (n° RG : 14/00783) (inédits)

Télécharger la fiche (format pdf)

Permanence Info Bruit

Conseils en acoustique de l'habitat : les dates de la permanence

isolation acoustique_combles

En savoir plus

Cartes de bruit et PPBE : la boîte à outils 

directive_bruit_350_230

En savoir plus

Concilier isolation thermique, confort acoustique et qualité de l'air intérieur : les diaporamas du colloque de Strasbourg sont en ligne !

thermique-acoustique-strasbourg-2012