Transition écologique :  La sonorisation peut-elle être moins énergivore et tendre vers le développement durable ?

Art, design et paysages sonores
transition-écologique-sonorisation-peut-elle-etre-moins-energivore
Date: 24/11/2020 14:00

Lieu: Format web

Les festivals et les salles de musiques actuelles accueillent toujours plus de publics. Seulement, entre la sonorisation et les lumières, l’énergie déployée pour la mise en oeuvre de ce matériel est considérable, la facture énergétique conséquente et les émissions carbone toujours trop importantes. Est-ce que des matériels ou des usages compatibles avec l’écologie se développent ? Est-ce qu’il est possible d’obtenir le même niveau de qualité sonore avec des matériels moins énergivore ? Est-ce que l’idée que l’on a des grands rassemblements d’aujourd’hui est un modèle tenable pour l’homme et son environnement ?

Animation : 
Maxime MOLÉ - représentant du Groupe de Travail Ecologie au SMA - Syndicat des Musiques Actuelles
Maxime THIBAULT - Pôle Musique et Innovation du CNM-IRMA

Intervenants : 
Monsieur MÔ - label manager - Jarring Effect Label
Yoann LAMARCHE - fondateur du festival O'Zénergie et de Mobivolts
Matthieu DELQUIGNIES - ingénieur du son D&B Audio
Maryline LAIR - directrice du Collectif des festivals bretons
Bernard POURRAT - concepteur de Lu Sound