Le CidB parle du risque d'exposition au bruit des travailleurs

sstmagLa revue SST MAG n°10 consacre un dossier au bruit au travail, "cette torture ordinaire". Le CidB y signe trois articles dédiés aux bruits et nuisances sonores : l'article de Valérie Rozec d'abord concernant la différence de perception du bruit selon la signification accordée à la source sonore, l'article de Justine Monnereau ensuite, concernant les méthodes manageriales pour prévenir le risque, et enfin l'entretien de Laurent Droin sur le rôle du CidB en matière d'acompagnement des préventeurs.

Valérie Rozec, docteur en psychologie de l'environnement, nous informe de la stratégie d'ajustement que la personne genée doit mettre en place : l'évitement (fuir le bruit), la vigilance (concentration et recherche d'informations sur le bruit) et le déni (prise de distance par rapport au stimulus sonore).

Justine Monnereau, juriste HSE, rappelle que la protection des salariés contre le bruit doit d'abord être collective, puis individuelle. Il ne suffit pas de mettre à disposition des salariés des équipements de protection individuelles tels que des bouchons ou des casques. Par ailleurs, tous les acteurs de la prévention (Médecin du travail, CSE, préventeur) doivent être impliqués dans les démarches.

Laurent Droin, Directeur du CidB, rappelle que le bruit a un avantage : il est très facile à mesurer. Il suffit d'un simple sonomètre. Par ailleurs, le CidB dispose de nombreuses sources d'informations disponibles sur bruit.fr qui permettent à l'employeur et au travailleur de mieux comprendre l'impact du bruit sur la santé et sur la sécurité au travail. Le CidB a organisé un colloque sur les ambiances sonores au travail en novembre 2018.