L’Ademe lance une consultation pour affiner l’estimation du coût social du bruit en France et proposer des mesures d’évitement convergentes air et bruit

Une première étude sur le coût social des pollutions sonores a été réalisée pour le compte de l’Ademe, à l’initiative du Conseil National du Bruit, en 2016. Une approche globale basée sur une vaste revue bibliographique a conduit à évaluer le coût social du bruit en France à 57 Milliards d’euros par an.
 

cout social du bruit ademeCette étude a également établi des recommandations pour des travaux qui seraient nécessaires pour compléter et approfondir ses résultats. Ainsi, l’Ademe lance aujourd’hui une consultation avec un double objectif :  affiner l’évaluation du coût social du bruit en France, et proposer des mesures d’évitement convergentes de la pollution sonore et de la pollution de l’air.

 
La consultation intitulée « estimer le coût social du bruit en France, et proposer des mesures d’évitement simultanées air & bruit » est lancée par l’Ademe depuis la plateforme des marchés de l’Etat (PLACE).
Un avis de publicité a également été édité sur Marchés on line.
Les réponses étaient attendues pour le 2 juillet 2020 à 17h00.