Le 15 novembre, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a lancé un nouvel appel à projets de recherche sur les effets du bruit sur la santé. La date limite des soumissions est le 6 janvier 2022.

bruit penibilite travail introChaque année, une trentaine de projets sont financés dans le cadre du Programme national de recherche Environnement-Santé-travail (PNR EST). Ces projets permettent de faire avancer la recherche et les connaissances sur des questions clés, en prenant en compte l’émergence de nouveaux risques liés à l’évolution de notre environnement, aux changements des modes de consommation ou de travail, à l’arrivée de nouvelles maladies infectieuses ou au développement de nouvelles technologies.

Le projet à vocation généraliste couvre un large domaine et traite plusieurs questions prioritaires en santé-environnement et santé-travail. Les thématiques prioritaires pouvant faire l’objet d’un financement en réponse aux questions à la recherche de l’appel à projets 2022, sont notamment des études permettant d’identifier/évaluer des risques professionnels connus ou émergents mais dans des secteurs d’activité encore non ou peu documentés comme : les effets extra-auditifs du bruit pour les travailleurs exposés sur leurs lieux de travail et l'exposition des travailleurs aux basses fréquences.

Parmi les questions à la recherche sur lesquelles les projets doivent se positionner, l'ANSES précise qu'il s'agit de :

  • l'évaluation des effets extra-auditifs pour la population générale et/ou les travailleurs (par exemple pathologies respiratoires, apprentissage scolaire) ;
  • l'évaluation des bénéfices sur la santé des mesures de lutte contre le bruit, notamment via des modulateurs des effets du bruit (isolation, espaces verts, ...) ;
  • l'effet combiné pollution lumineuse et bruit.

L'appel à projets est ouvert aux chercheurs dans le domaine des sciences humaines et sociales, des sciences biologiques et de la santé, des sciences physiques et chimiques, des sciences pour l'ingénieur et de l'environnement. Les approches pluridisciplinaires sont vivement encouragées. L'appel à projet incite également les checheurs à prendre en compte le genre dans les études. Pour les projets complets, le soutien financier peut atteindre 200 000 euros. 

En savoir plus