Impact du (dé)confinement sur notre environnement sonore : mise à jour des analyses

Afin d'analyser l'évolution de notre environnement sonore, Acoucité et Bruitparif ont réalisé des mesures acoustiques pendant toute la durée du confinement ainsi qu'au moment du déconfinement. Ils publient en juin leurs derniers résultats. La crise sanitaire de la Covid-19 a contraint les autorités à fermer les lieux de rassemblement et à demander aux français de se confiner chez eux afin d'éviter la propagation du virus. Ces actions ont eu un impact non-négligeable sur notre environnement sonore, notamment en milieu urbain. Afin de quantifier les effets de cette situation atypique, les associations Bruitparif et Acoucité ont réalisé des mesures acoustiques pendant et après la période de confinement. Ils en ont publié les résultats préliminaires en avril, puis en mai. De nouveaux résultats viennent d'être publiés. 

rapport acoucité perception

Acoucité a pris en compte toute la période de confinement ainsi que les deux premières semaines de déconfinement. L'association a réalisé une comparaison des niveaux sonores avant, pendant et après confinement sur une vingtaine de stations de mesure en région lyonnaise, mais également sur la métropole Aix Marseille Provence, Grenoble Alpes Métropole, Saint Etienne Métropole et Toulouse Métropole. Lire le rapport final d'Acoucité - juin 2020

Bruitparif a mis à jour son analyse établie sur la totalité de la période de confinement et incluant les trois semaines suivantes de déconfinement. Lire l'analyse de Bruitparif - 5 juin 2020

Et n’oubliez pas de répondre à notre enquête nationale sur l’évolution de la perception de l’environnement sonore ! Cela nous permettra d’apporter un éclairage complémentaire sur les aspects qualitatifs ressentis par les populations pendant cette période et d’en déduire des enseignements utiles pour l’amélioration durable de notre cadre de vie !

Relire notre article "Après 40 jours de confinement : les composantes de l’environnement sonore" - 20 avril 2020.