Gestion du bruit : les bonnes pratiques

Nous vous proposons dans cette rubrique d'accéder à un recueil exhaustif des meilleures initiatives locales  et chartes nocturnes en matière de gestion du bruit, classées par catégories. Ces contenus sont réservés aux membres du Club Décibel Villes.

Initiatives locales

Urbanisme & Construction

test

Mobilité & Transports

[/spoiler]

Gestion du service et du patrimoine communal

[/spoiler]

Animation des activités économiques

[/spoiler]

Animation des activités culturelles et de loisir

[/spoiler]

Traitement des bruits de voisinage et médiation

[/spoiler]

Gestion du bruit : plans globaux

[/spoiler]

Chartes de la vie nocturne

Vie nocturne : chartes, affiches et autres outils pour une gestion apaisée des activités de nuit

  • Charte des organisateurs de soirées étudiantes angevines (signataires : Ville d'Angers et organisateurs ou associations étudiantes)
  • Charte pour la qualité de la vie nocturne de la Ville d'Angoulème (signataires : Ville d'Angoulème et ses partenaires institutionnels, associations d'étudiants et responsables d'établissements nocturnes) - Mai 2012
  • Charte de qualité de vie nocturne de la Ville de Caen (signataires : Ville de Caen, Région Basse-Normandie et CG du Calvados, Procureur adjoint de la République, Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie du Calvados, Syndicat national des discothèques et des lieux de loisirs, Vitrines de Caen, Chambre de Métiers et de l'artisanat du Calvados, Chambre de commerce et d'industrie de Caen) - Juillet 2010
  • Charte pour la qualité de la vie nocturne de la Ville de Grenoble (entre la Préfecture de l’Isère, la Ville de Grenoble, l'Union des métiers et des Industries de l’Hôtellerie et l'Union Pour la Protection et la Sauvegarde des cafés, hôtels, restaurants de Grenoble et de l’Isère.)
  • Charte pour la qualité de la vie nocturne de la Ville de La Rochelle (entre La Ville de La Rochelle, le Rectorat, l’Université, le Centre Local des Œuvres Universitaires et Scolaires, l’Ecole d'Ingénieurs en Génie des Systèmes Industriels, l’Ecole Supérieure de Commerce de La Rochelle, La Mutuelle Des Etudiants, Les associations étudiantes, les responsables d'établissements de nuit et leur représentant officiel (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de Charente-Maritime, ainsi que l’Association des Discothèques Rochelaises), les Comités de quartier et les associations d'habitants signataires de la Charte).
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Lille (entre la Ville de Lille, la Chambre Syndicale des Cafetiers, Hôteliers et Restaurateurs, le Syndicat National des Entreprises Gaies, les représentants des discothèques, bars de nuit du secteur Masséna-Solférino et du quartier du Vieux Lille)
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Lyon (entre la Ville de Lyon et les professionnels de la vie nocturne, les conseils de quartiers et associations de riverains, les services techniques de la Ville et du Grand Lyon pour les projets d’aménagement et de gestion de l’espace urbain, les organisateurs de festivités, les associations intervenant dans la prévention des conduites à risque)
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Nice (entre la Ville de Nice et l’Union Patronale des Cafés, Brasseries, Restaurateurs et Métiers de la Nuit de Nice)
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Niort (entre la Ville de Niort et l’Etat et la Chambre départementale des professionnels indépendants de l’hôtellerie, mais aussi entre les exploitants des bars/discothèques du centre-ville)
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Rennes (entre la Ville de Rennes et l'Etat, les associations - de prévention, de médiation, de solidarité et de riverains)
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Rouen (entre la Ville de Rennes et les pouvoirs publics, les syndicats professionnels et les associations représentant la profession concernée, mais également à titre individuel par leurs adhérents et les établissements non inscrits dans une quelconque organisation représentative.
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Strasbourg (entre la Ville de Strasbourg et les professionnels, les représentants des usagers, les élus locaux et les administrations concernées.
  • Charte de la vie nocturne de la Ville de Toulouse (entre la Ville de Toulouse et l’ensemble des représentants des bars, restaurants et discothèques de Toulouse.