Face à la situation inédite du confinement, les collectivités locales et notamment les mairies doivent gérer au mieux des conflits de voisinage liés aux bruits.

Concilier le télétravail et les jeux des enfants, aider les personnels des hôpitaux à dormir dans la journée tandis que les voisins s’occupent à domicile en effectuant des travaux de bricolage ou de jardinage n’est pas simple.

Certaines communes prennent des arrêtés municipaux pour faciliter la tâche des agents ; d’autres misent sur la médiation…

Nous vous proposons de nous faire parvenir vos idées via le formulaire ci-dessous. Nous publierons vos suggestions sur notre site dans les plus brefs délais.

Voici quelques idées que nous relayons :

 

Communes qui ont pris des arrêtés municipaux

 

  • A Morlaix (Finistère), sur tout le territoire communal et jusqu'à la fin de la période de confinement, les travaux bruyants de toute nature (débroussaillage, tonte, travaux de bricolage intérieur) sont interdits entre 9h et 15h, tous les jours. Un arrêté municipal spécifique a été pris. En savoir plus
  • A Villeurbanne (Rhône), sur tout le territoire de la commune et jusqu'à la fin de la période de confinement, les chantiers sont restreints en termes d'horaires (de 9h à12h et de 14h à 17h) et interdits les week-ends et jours fériés. Les gros chantiers, eux ne sont autorisés que de 9h à 12h ou de 14h à 17h. Un arrêté municipal a été pris. En savoir plus
  • A Grenoble (Isère), sur tout le territoire de la commune et jusqu'à la fin de la période de confinement, les travaux utilisant des appareils bruyants provenant de particuliers ou d'artisans pour le compte des particuliers (sauf travaux de réparation d'urgence), sont autorisés à des horaires restreints et sont interdits les dimanches et jours fériés. Un arrêté municipal a été pris. En savoir plus
  • Les gros travaux sont difficilement supportables en ces temps de confinement et de télétravail. A Aix-les-Bains, suite à une mobilisation des riverains de Chantemerle, le brise-roche ne peut être employé que de 14 h à 18h. Un arrêté municipal a été pris. En savoir plus

 

Suggestions pour les collectivités

  • Restreindre l'utilisation des outils bruyants à deux ou trois journées par semaine, dans la plage des horaires habituels pour éviter un étalement de l'utilisation de ces outils faisant du bruit. 
  • Communiquer : les communes pourraient, avec la participation de ses habitants, lister tous les métiers à risque pendant l'épidémie car cela permettrait de faire réaliser aux citoyens que d'autres métiers sont sensibles (par exemple les aides-domiciles). En conséquence, ces personnes ayant ces métiers doivent bénéficier de repos et de la concentration ainsi les communes pourraient demander d'être solidaires et compréhensifs avec ce type de voisin.

 

“ Bonjour, une idée à nous soumettre ? ”

Boîtes à Idées : les collectivités se mobilisent pour réduire les nuisances sonores

* Champs obligatoires.
Veuillez renseigner votre prénom.
Veuillez renseigner votre nom.
Entrée non valide
Veuillez renseigner votre adresse.
Code postal erroné ou manquant.
Veuillez renseigner la ville.
Quelle est votre demande ?
Adresse de courriel invalide.
Entrée non valide