Lombard effect, ambient noise and willingness to spend time and money in a restaurant

Aménager avec la nature en ville

L'objectif de cette étude est de déterminer le niveau sonore à partir duquel se déclenche l'effet Lombard dans un restaurant et comment il se corrèle à la perturbation de la communication et au consentement à rester et à payer. 28 participants doivent lire un texte en présence d'un bruit de restaurant allant de 35 à 85 dBA. Les personnes se disent gênées à partir de 52 dBA, commencent à élever la voix (effet Lombard) à 57 dBA. Le désir de rester et de payer diminue dès 52 dBA.

 

Thématiques : Activités commerciales, industrielles et de loisirs, Perception et effets sur la santé
Année de parution : 2018
Type de contenu : Article scientifique
Mots clés : gêne due au bruit - bruit dans le bâtiment
Langue : anglais
Auteur moral : BOTTALICO, P.
Description : JASA, 144, n°3, septembre 2018, 6 p.
Ressource disponible en prêt au CidB ? : Oui
Référence CidB : 78/12686