rapport acnusa 2015On estime que 60 % de la population française respire un air pollué 1 et que, en 2005, 42 000 décès étaient en relation avec l’exposition chronique aux particules fines PM2,5 d’origine humaine en France 2 . Les effets sur la santé des polluants atmosphériques sont avérés et ont aussi un coût économique 3 : entre 20 et 30 milliards d’euros par an pour les dommages sanitaires causés par les seules particules fines et entre 68 et 97 milliards d’euros pour la pollution atmosphérique extérieure, tous polluants confondus. Dans le cadre des actions visant à améliorer la qualité de l’air, l’année 2015 a été marquante à plus d’un titre. En effet, cette problématique a été parmi les préoccupations du législateur et de l’administration, mais également de l’ensemble des acteurs, dont les citoyens.

 

Thématiques: Bâtiments et constructions, Transports et mobilités
Année de parution: 2015
Type de contenu: Etude, Rapport
Mots clés: trafic aérien; gêne due au bruit; organisme ou société; politique du bruit; riverain:
Langue: français
Auteur moral: ACNUSA
Description: Paris : ACNUSA, 2015.- 69 p.
Ressource disponible en prêt au CidB ? : Oui
Référence CidB: 78/13052
Téléchargement: https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-26934-rapport-2015-acnusa.pdf